Des étapes d’élaboration d’un pastel sec

Recherche de couleur et de papier. J’opte finalement pour un papier Arche grain fin pour aquarelle :

      

      

     

 

Choix final des couleurs. Les outils sont : pastels et crayons-pastels, estompes “Taper point soft color shaper”, gommes-criterium, bâtons de pastels, lime pour aiguiser les pastels, tailles crayons adaptés aux deux types de crayons-pastels, gomme mie de pain, lames de tailles crayons et tournes-visses pour les renouveler :

 

Sous-couche aquarelle :

 

Travail de l’arrière plan avec des crayons pour l’arrière plan et des bâtons pour les murs de gauche, l’un chevauchant souvent l’autre. Malheureusement, le dessin initialement décalqué a été partiellement effacé avec les passages de la main. J’ai du ultérieurement redessiner les contours :

 

Sous couche du costume du clown avec des crayons pastel. Estompage avec le « Taper point soft color shaper ». Travail du masque avec des crayons pastel en sous-couche et bâtons en sur-couche. Ultérieurement, la majorité du travail sera réalisé avec les bâtons (craies) :

 

Sous couche presque noire du mur de droite : je prend l’énorme risque que le noir fasse une couleur triste et sale…. mais je recherche des contrastes forts et ma palette de pastel n’offre pas d’autre couleur aussi sombre :

 

Sous couche en dégradé du plafond. La forme étant géométrique, je peux mettre des caches de papiers pour avoir un bord rectiligne :

 

Plafond après estompage. Durand l’estompage du plafond, j’avais gardé les caches de papiers :

 

Les vides sans matière du mur de droite laissent des points trop clairs et la couleur me semble trop noire et je rajoute du bleu sombre :

 

Et puis j’estompe avec les doigts le mur de droite et rajoute de la matière au plafond :

 

Je repasse une fine couche en dégradé sur le mur de droite en caressant à peine la surface du papier avec le plat de mon pastel afin de faire ressortir le grain du papier. Le papier commence à saturer de matière et ma touche doit être d’autant plus enfleurante si je veux faire ressortir le grain. Pour ce faire, mon pastel est aiguisé avec une lime pour avoir une surface plane :

 

Re-travail du plafond avec une touche effleurante avec le plat de mon pastel pour faire ressortir le grain. Première couche du panneau de rue :

 

Seconde couche des vêtement du clown et du panneau de rue. J’ai les pires difficultés à faire les lettres droites sur le papier à grain et je dois tailler les crayons pastel que j’utilise pour les détails presque à chaque barre… et recommencer sans cesse :

 

Après l’ajout de lumières sur le clown, le pastel est terminé !